Saturday, October 2021

COMMEMORATION DES HEROS NATIONAUX : ‘’IL FAUT PERPETUER L’ESPRIT DE L.D.KABILA ET P.LUMUMBA EN MOBILISANT LES JEUNES SUR LES IDEAUX DE CES HEROS’’, Analyste Justin Mwanatabu

L.D.Kabila, photo tiers  (c)

Par frédéric Feruzi

Chaque 16 et 17 janvier, la question revient toujours sur la manière dont les combats de Mzee Laurent Désiré Kabila et Patrice Emery Lumumba devraient être commémorés. Pour Justin Mwanatabu, les politiciens congolais devraient plutôt organiser la mobilisation de la jeunesse autour des aspirations du peuple congolais incarnées par les deux héros nationaux, de leur vivant.

Justin Mwanatabu est un analyste politique connu pour ses idées profondes et son franc parlé, lors des émissions politiques à Goma. Depuis une dizaine d’années, il a été régulièrement invité face à un politicien, un groupe des politiciens opposés ou encore sur un sujet d’actualité politique ou sociale préoccupante.

Au sujet de cette nouvelle commémoration des héros nationaux de la RDC, l’analyste dénonce l’attitude traitre des politiciens congolais par rapport aux idéaux de Laurent Désiré Kabila et Patrice Emery Lumumba.

La trahison s’illustre non seulement par la gestion chaotique des affaires de l’Etat mais encore par l’absence de sensibilisation des jeunes sur le combat des héros nationaux et leurs idéaux, explique Justin Mwanatabu. ‘’On est dans cette voie-là qui n’a pas d’issue, nous sommes dans une situation critique’’, affirme-t-il.

La situation critique est aggravée aujourd’hui, également par les émulations des politiciens congolais qui poursuivent des intérêts égoïstes. Cela éclipse le travail qu’ils devraient faire sur le plan social pour éduquer la population et l’outiller de façon à résister à ceux qui complotent contre le pays de l’extérieur ou de l’intérieur, selon l’analyste qui s’appuie sur l’homélie de ce 16 janvier, sur le combat de Laurent Désiré Kabila, à la cathédrale de l’ECC à Kinshasa :’’Les pasteurs qui venaient de célébrer la messe en souvenir de Laurent Désiré Kabila, aujourd’hui, le 16, à Kinshasa, ils ont été clairs avec les politiciens. Ils leur ont dit, en tout cas c’est honteux qu’une classe politique continue à se rechercher, continuer à faire ce qu’elle est en train de faire aujourd’hui, après avoir vécu les expériences de Lumumba et de Mzee Laurent Désiré Kabila. Il a dit que c’est une grande honte, que c’est incompréhensible, parce qu’avec les expériences de Lumumba et Mzee Laurent Désiré Kabila, en tout cas cette génération serait éclairée ! Surtout avec Mzee qui dit, ne jamais trahir le Congo, ne jamais trahir le pays’’

Le changement des mentalités des politiciens pour changer le Congo

Pour perpétuer l’esprit révolutionnaire de Laurent Désiré Kabila et Patrice Emery Lumumba, les dirigeants doivent servir de modèles, recommande Justin Mwanatabu :’’Les gens qui gèrent les institutions de l’Etat, ils sont appelés à incarner la volonté générale du peuple. Càd notre volonté de voir le Congo devenir grand, devenir prospère devraient être dans nos dirigeants. Et avec ça, nous et eux, on se tiendrait main dans la main, pour pouvoir faire en sorte que cela soit une réalité’’.

Leur modèle, les politiciens congolais doivent le prendre à Laurent Désiré Kabila et Lumumba, selon Justin Mwanatabu :’’ Ils n’ont pas voulu suivre l’exemple. Aujourd’hui quand vous parlez de Lumumba c’est tout congolais qui se sent quelque part touché. Quand vous parlez de Mzee Laurent Désiré Kabila, c’est tout le monde qui se sent touché. Mais, il y’a des gens que l’on peut citer ici, les gens vont vous dire, laisses tomber, ne me parles pas de celui-là ! Parce qu’exactement, il n’y a pas de référence en eux ! Les gens, ils se recherchent en eux, ils ne se retrouvent pas’’.

L’analyste indépendant insiste sur le rôle social des autorités, pour gagner tous les combats que mènent la république :’’Les animateurs des institutions de l’Etat, en premier lieu, c’est eux qui rappelleraient aux jeunes cette expérience-là de ces deux hommes très importants pour notre pays, pour dire : écoutez, la position de Mzee c’était celle-ci, la position de Lumumba c’était celle-là. Regarde tous ces bidons de guerre que nous sommes en train de connaitre dans notre pays, mais ça ne se ferait pas ! Toute une nation comme la RDC, vous avez des gens qui se font tuer pendant 5 ans, par des machettes, nous avons une armée, nous avons des institutions de la république et le peuple est-là, les garçons sont-là, prêts pour dire, mettez-nous au travail pour que nous allions en finir avec ces gens. Mais bon, on est-là, en train de se regarder, 5 ans!’’.

Justin Mwanatabu conclut sur l’unité entre les dirigeants et le peuple, une unité nécessaire pour bouter dehors tout ce qui semble mettre le pays en situation difficile. Toutefois, il reste convaincu que le plus grand problème demeure au niveau politique.

Input your search keywords and press Enter.