Saturday, October 2021

Par Frédéric Feruzi

En pratique, la province ne garde qu’un cas confirmé de coronavirus en ce 22 avril, parmi les 5 qu’elle comptait officiellement jusqu’avant l’annonce de nouveaux guéris.

L’annonce de guéris du coronavirus a été faite dans la journée par le gouverneur du Nord-Kivu. Carly Nzanzu Kasivita s’est exprimé à l’issue d’un conseil extraordinaire du gouvernement provincial, ce mercredi à Goma. ‘’Nous venons de décider, au niveau du gouvernement provincial de décharger 4 personnes, parce que ces 4 personnes sont guéries.’’, déclare, le gouverneur de province.

Carly Nzanzu qui salue l’accompagnement de la population dans la riposte se veut prudent quant à la suite du combat contre le coronavirus. Il invite par conséquent la population à ne pas baisser les bras. ’’Nous ne sommes qu’au début, parce que le monde est encore victime de cette pandémie et nous pensons qu’il faut continuer à multiplier les efforts’’, exhorte, Carly Nzanzu.

Le cas de Bunagana et son isolement

Jusqu’ici, seules les villes de Goma et Beni avaient notifié des cas de coronavirus. Mais certains indices montreraient qu’un nouveau cas de la pandémie au Nord-Kivu pourrait être signalé dans les prochaines heures à Bunagana, laisse entendre le gouverneur qui précise :’’Il y’a eu un chauffeur ougandais qui a amené des marchandises, qui a été suspecté par les autorités sanitaires ougandaises. Les examens sont en cours. Nous aurons les résultats de l’Ouganda peut-être demain ou après-demain’’.

Par mesure de prévention, le poste-frontière de Bunagana est isolé du reste de la province pour suivre tous les possibles contacts du cas présumé, fait savoir le gouverneur. Seuls les camions transportant des marchandises vont garder des mouvements avec Bunagana.

Goma et Butembo quittent l’isolement

Les trafics entre les deux villes reprennent dès ce jeudi, annonce le gouverneur. Carly Nzanzu affirme que Beni qui notifie encore un cas de coronavirus reste isolé de la province et notamment de la ville de Butembo.

Une fois que le dernier malade de Beni sera guéri, des mesures seront prises pour reconnecter cette ville, laisse entendre le gouverneur. La situation de Beni est compliquée par le fait de la résurgence de l’épidémie d’Ébola, depuis antérieure. Carly Nzanzu Kasivita invite les autorités des villes de Beni et Butembo à renforcer les mesures de surveillance pour refréner la propagation de la double épidémie.

L’autorité provinciale lance le même appel en direction de la population du Nord-Kivu à qui il recommande l’engagement communautaire et la collaboration. Il met en garde contre le radicalisme traduit par l’incrédulité de certains. Cela a fait perdre du temps à la province dans la riposte contre les épidémies, explique entre autre Carly Nzanzu Kasivita.

Input your search keywords and press Enter.