Thursday, October 2021
Vue du rond-point Instigo à Goma

Les trois victimes ont trouvé la mort dans des circonstances différentes, deux sont liées à l’insécurité.

Ces morts ont été communiqués par les communes de Goma et Karisimbi qui publient un rapport quotidien pour rendre compte des faits survenus dans leurs quartiers. Le cas le plus emblématique est celui d’une adolescente de 16 ans, retrouvée morte et emballée dans une moustiquaire ce dimanche, dans le parc de Virunga, à la limite avec le quartier lac-vert, dans le sud-ouest de Goma.

 Élève en 4ème, à l’institut Mikeno de Sake, dans le territoire de Masisi, la fille est partie de chez elle le lundi 17 février pour venir à Goma. Sa famille a témoigné auprès du chef du quartier lac-vert ce lundi 24 janvier, qu’elle était venue à Goma à l’invitation d’un copain qu’elle avait rencontré sur Whatsapp. Le copain en question lui aurait fait une promesse de mariage. Pour elle, c’était déjà un fiancé, à en croire sa famille.Une semaine après, la fille était introuvable jusqu’à ce que son corps soit retrouvé ce dimanche et placé à la morgue de l’hôpital général de Goma.

Le deuxième cas implique une femme qui a tué, samedi, à coup de poignard sa voisine, sur l’avenue Rusayo 2, au quartier Mugunga, situé au nord du quartier lac-vert. La meurtrière a été arrêtée par la police, sauvé de justesse des mains des témoins du crime qui ont tenté de la lapider.

Enfin, le troisième infortuné est un jeune homme de 22 ans. Son corps a été retrouvé, flottant sur le lac-Kivu, près du port public de Goma. Une source soupçonne qu’il soit l’un de trois dockers noyés la semaine passée, alors qu’ils avaient sauté, sur un bateau qui accostait, pour aider de potentiels clients à décharger leurs bagages du bateau.

Chaque semaine voire, chaque jour apporte son lot de meurtres et des formes d’insécurité depuis un certain temps à Goma. La semaine antérieure s’est clôturée avec au moins 4 cas de meurtres. Cette semaine, dans la nuit de jeudi à Vendredi, un jeune homme d’une trentaine d’année a été tué par des hommes armés au quartier Ndosho, dans l’Ouest de Goma sans compter de nombreuses victimes d’agressions à coups de couteaux lors des cambriolages dans leurs maisons.

Input your search keywords and press Enter.