Saturday, October 2021

GOMA : LE MINISTRE DES HYDROCARBURES BOUCLE SA VISITE PAR UNE SÉANCE DE REMOBILISATION DES MILITANTS DE SON PARTI L’UDPS

Rubens Mikindo, photo droits tiers

Rubens Mikindo s’est entretenu durant plus de deux heures avec les militants réunis dans la grande salle de l’hôtel La Joie Plazza. La séance a été une grande occasion pour les membres du parti venus de quartiers de Goma et des territoires du Nord-Kivu, de poser les problèmes que connait le parti malgré son accession au pouvoir.

Face aux militants, Rubens Mikindo a mis de côté son statut de ministre d’État, pour se comporter en cadre et militant qui a bien la maitrise d’un parti dans lequel il est actif depuis 26 ans. Le soubassement de son adresse amicale, dans une atmosphère chaleureuse et d’intense animation reconnue aux membres de l’UDPS, a été la redynamisation du moral des militants. Il les a encouragés à continuer de défendre l’idéologie du parti et à demeurer patient dans la lutte.

Rubens Mikindo s’est servi de son exemple pour justifier ses encouragements aux militants. Il a été plusieurs fois arrêtés, molestés voire torturé sans jamais trahir. Même devant la corruption, l’homme politique s’est montré toujours droit dans ses bottes, à l’en croire, jusqu’à ce que cela est venu à payer : il est aujourd’hui ministre d’État en charge d’hydrocarbure.

Les militants rencontrent en effet des problèmes qui découragent les uns et tentent les autres à abandonner le combat du parti, hérité d’Etienne Tshisekedi Wamulumba. Non seulement ils n’ont pas des moyens de fonctionnement à l’intérieur de la province du Nord-Kivu, au point que certains manquent même des drapeaux, mais encore ils doivent faire un effort pour survivre.

Le ministre d’État, Rubens Mikindo, finissait ce lundi 28 janvier son séjour de 4 jours à Goma. Il est venu signer, samedi à Goma, avec une société française, Luminological Engeneering, un accord d’exploitation de gaz dans le golfe de Kabuno, situé à 25 km, au Sud-Ouest de Goma dans le lac-Kivu. Le gaz est en situation de sursaturation dans ce golfe et menace désormais les populations de la région en cas d’explosion. Munie d’environ 5 millions de dollars, l’entreprise française Luminological Engeneering en partenariat avec le gouvernement congolais, va exploiter le gaz à Kabuno durant au moins 7 ans pour espérer diminuer de 12m, le taux de dioxyde de carbone.

Un jour plus tôt, soit le dimanche 27 janvier, le ministre s’est retrouvé face à face avec les ressortissants des communautés ethniques de son territoire d’origine le Walikale. C’était une occasion de leur rendre compte de son ascension au rang de ministre et du travail qu’il réalise pour la RDC et les communautés de Walikale en particulier. Rubens Mikindo les a appelés à l’unité pour espérer faire avancer leur territoire. Il leur a promis son accompagnement mais il a mis en évidence le fait qu’il est ministre national et non de seuls ressortissants de Walikale.

Input your search keywords and press Enter.