Sunday, July 2021

Par Frédéric Feruzi
Le quartier Murara qui a enregistré un mort suite aux inondations mercredi soir était jusque ces dernières années le quartier des inondations. Mais depuis ces derniers mois, le quartier Bujovu semble le rejoindre.
Lors de récentes pluies sur la ville de Goma, cette semaine, des maisons ont vu des eaux stagnantes pénétrer et monter jusqu’à 1m. Certains habitants ont immortalisé la catastrophe grâce à des images prises avec leurs Smartphones.
Les principales victimes ont été ceux qui construisent derrière la clôture de la société Supermatch et des établissements Modé. Elles racontent que les eaux qui descendent des avenues finissent sur les murs de ces clôtures qui les revoient dans les maisons riveraines.
À chaque pluie, les maisons sont remplies des eaux sales. Le comble, c’est que certains profitent de la pluie pour libérer leurs fosse-septiques sur les quelques rares caniveaux du milieu. Pour résoudre le problème d’inondations à Bujovu, les victimes invitent la mairie de Goma à construire des caniveaux pour canaliser les eaux que traine la pluie dans le quartier.
Une femme témoigne :’’Nous prions toujours qu’il ne pleuve jamais. Et même quand il arrive qu’il pleut quand même, que cela se passe pendant la journée pour que nous soyons en mesure de nous mettre à l’abri’’.
Comment l’habitant du quartier Virunga est mort dans les inondations de mercredi à Murara?      
C’était un jeune homme d’environ 35 ans, estime le chef du quartier Murara. Dans la soirée, alors qu’il rentrait chez lui, à Virunga, il s’est retrouvé devant des inondations au quartier Murara qui l’ont emporté alors qu’il tentait de trouver son chemin, explique le chef de l’entité.
Jonathan Nzadi Vikayilwira déplore cette mort d’un jeune. Il rappelle les nombreuses victimes que font les inondations qui frappent son quartier depuis environ 10 ans, maintenant. Il saisit encore cette occasion pour sensibiliser les autorités à accélérer les travaux du collecteur d’eau en construction à Goma depuis plus de 2 ans, grâce à un appui financier de la banque mondiale.
L’infrastructure est destinée à résoudre le problème d’inondations à Goma, notamment au quartier Murara. Elle doit collecter les eaux des pluies que le quartier Bujovu déverse sur le quartier Murara via l’aéroport de Goma, mais aussi celles des quartiers Mapendo et Mikeno jusqu’au lac-Kivu.
Les inondations dans la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, sont devenues récurrentes depuis ces dernières années. C’est en général dans les quartiers populaires de l’Est et de l’Ouest de la ville qu’elles font le plus de victimes dont des morts. Interrogé sur le pourquoi des inondations et des pluies de plus en plus abondantes et courantes à Goma, l’observatoire volcanologique de Goma (OVG), qui a un département qui se penche sur l’environnement de la région, explique cette situation par trois phénomènes. Le changement climatique, la coupe abusive des bois et les constructions anarchiques multiples en raison du surpeuplement de la ville, depuis que l’insécurité s’est installée dans les villages de la province du Nord-Kivu, dans l’Est de la république démocratique du Congo.

Input your search keywords and press Enter.