Thursday, October 2021

Par la rédaction
La police a abattu un travail encourageant ce weekend à Goma, grâce à la collaboration de la population a reconnu devant la presse, le maire-adjoint de Goma, ce lundi.
Le travail que M. Juvénal Ndabereye a salué, c’est notamment l’arrestation d’Afa Blanka. Ce criminel de grand chemin, plusieurs fois arrêté puis libéré était recherché par la police et l’auditorat militaire du Nord-Kivu, depuis ces dernières semaines.
Plusieurs allégations étaient formulées par des habitants de Goma, victimes de ses opérations de vol menées en bande organisée, surtout dans le quartier Himbi. Selon le colonel Alisa Job, commandant de la police à Goma, toute la ville était contente ce lundi d’apprendre l’arrestation d’Afa.
L’officier de la police a réclamé auprès de la mairie l’emprisonnement du criminel ailleurs dans le pays, pour éviter qu’il ne réapparaisse dans la communauté, comme c’est devenu presque le rythme. Selon certains dans l’opinion, Afa bénéficierait de la complicité de certains traitres dans les services de sécurité.
Les autorités municipales de Goma, le maire-adjoint d’abord puis le maire Mwisa Nkesse ont annoncé qu’elles vont écrire aux autorités pour que le criminel soit transféré à la prison de Makala à Kinshasa ou à celle d’Angenga, dans la province de l’Equateur.
Deux autres criminels tués !
Ils opéraient à moto sur l’avenue Bukama-Sud, au quartier Kyeshero, dans le sud-Ouest de Goma, lorsqu’ils ont été maitrisés par des habitants en colère. Ceux-ci les ont tués à coups de pierre, c’était à 2h du matin ce lundi.
Des sources de la commune de Goma et de la société civile, le quartier Kyeshero fait face à une insécurité généralisée marquée par des vols, des cambriolages et des kidnappings devenus quasi-quotidiens.
Depuis, les habitants de Kyeshero ont tendance à se rendre justice à chaque fois qu’ils tombent sur un criminel présumé !

Input your search keywords and press Enter.