Thursday, July 2021

L’organisation de défense des droits des journalistes, Journaliste En Danger « JED » a entamé un séminaire de formation de deux jours en faveur des responsables de différents organes de presse sur l’information électorale et la sécurité des journalistes en période de crise politique et sécuritaire, ce mercredi 29 août 2018 à Goma.
Selon Tuver Wundi, Facilitateur de JED au Nord-Kivu, lesdites assises de formation des formateurs visent à inciter une émulation dans différentes rédactions afin que les journalistes soient à la hauteur de collecter les informations électorales et reconnaissent les mécanismes nationaux et internationaux de protection de journalistes.

« C’est une opportunité pour nous de nous remettre à niveau et de revenir sur des notions que nous connaissons et que nous sommes en train d’ignorer pour ainsi mieux servir nos lecteurs, nos auditeurs et nos téléspectateurs », a-t-il renchéri.

Il appelle les journalistes à adopter des attitudes susceptibles de gérer le danger qui guette déjà les journalistes en cette période électorale en RDC.
‘’On est déjà en train d’enregistrer des cas d’agression des journalistes qui couvrent un groupe social, politique donné. Des journalistes qui sont menacés pour avoir accompagné une action sociale ou politique d’un candidat. Des journalistes qui sont suspendus ou chassés même de leurs médias parce qu’ils ont fait parler tel qui ne plaît pas à telle tendance.’’ Poursuit-il.
En 2016, JED a enregistré 87 cas de violation de la liberté de presse en RDC. Cette organisation qui a fait son nom dans l’alerte des cas d’atteinte à la liberté de presse rappelle qu’il n’y a pas d’élection libre sans la liberté de presse et d’expression.
Alain Alame

Input your search keywords and press Enter.