Sunday, July 2021

Par Frédéric Feruzi
Les agresseurs ont emporté 7 filets au niveau de la plage du peuple au quartier Himbi, à Goma, à plusieurs kilomètres de la limite lacustre avec le Rwanda.
L’incident a été rapporté dans la nuit de mardi à mercredi. Les assaillants ont surpris des pécheurs qui installaient leurs filets pour piéger des fretins. Armés des lances et des machettes, les criminels ont blessé un pécheur avant d’imposer aux autres de transporter leurs butins jusque dans les eaux rwandaises du lac-Kivu.
Le chef de poste de l’environnement chargé de la réglementation de la pêche au Nord-Kivu dénonce une énième opération de vol menée par des bandits armés en provenance du Rwanda.
Luanda Nkuba affirme que les cas sont enregistrés chaque semaine. ‘’Les bandits en provenance du Rwanda viennent à bord de petites pirogues, ils opèrent puis ils retournent au Rwanda’’, fait-il savoir.
Il faut surveiller les mouvements sur le lac
Le chef de poste de l’environnement chargé de la réglementation de la pêche au Nord-Kivu propose que les autorités de deux pays se retrouvent pour envisager une solution au problème de sécurité sur la frontière lacustre.
Luanda Nkuba invite le gouvernement congolais à étendre également ses activités de surveillance sur le lac-Kivu. Il reconnait que l’Etat ne dispose pas de suffisamment d’engins pour sécuriser les activités de pêcheurs. Luanda Nkuba précise que le carburant et même les engins que le service utilise sont financés par les pêcheurs, actuellement.

Input your search keywords and press Enter.