Tuesday, July 2021

Le gouverneur de la Province du Nord- Kivu, Julien Paluku a rencontré son homologue Rwandais de la province de l’Ouest, le mercredi 7 février à Gisenyi dans le district de Rubavu au Rwanda. Les deux autorités ont  planifié les questions liées à la sécurité, les échanges transfrontaliers ainsi que le plan commun de contingence de l’éruption du volcan Nyiragongo.
Chaque jour, plusieurs citoyens congolais et Rwandais traversent la frontière Congolo-Rwandaise pour plusieurs fins tissant un lien fort entre Goma et Gisenyi, les deux villes frontalières. Ces mouvements intenses de la population auraient poussé les deux gouverneurs à se rencontrer afin de planifier les projets communs dans l’avenir, indique Julien Paluku.‘’ c’est un exemple que la population nous montre. Comment nous sommes plus de 40000 qui traversons la frontière et vous les autorités vous ne vous rencontrez pas ? insinue-t-il. ‘’Nous sommes aussi là pour suivre les pas de notre population’’.

Mouvement de population au poste frontalier de la pétite Barrière de Goma. Photo tiers.


Après la chute du mouvement rebelle du 23 mars, M23 en fin 2013, lequel mouvement avait éloigné les autorités Congolaises de celles du Rwanda pour le fait que le Rwanda soutiendrait ladite rébellion, les liens se sont de plus en plus resserrés avec en premier le sacre des Léopards à Kigali lors du CHAN Rwanda 2016 et par suite de la volonté des populations, départ et d’autre, de vivre ensemble en poursuivant des objectifs économiques communs.
La province du Nord-Kivu et celle Rwandaise de l’Ouest partagent plusieurs atouts et défis. Les groupes armés des Forces Démocratique pour la Libération du Rwanda, FDLR est l’une des épines rwandaises qui sème l’insécurité en RDC et constitue à la fois un danger sécuritaire pour l’Etat Rwandais. Le volcan Nyiragongo est également l’ennemi commun de ces deux villes jumelles disant Goma       et Gisenyi. Les échanges commerciaux, les ressources communes comme le Lac Kivu contenant du gaz méthane, les parcs de Virunga en RDC et le parc des Volcans au Rwanda sont parmi les liens indéniables entre les deux provinces voisines.
Julien Paluku ne pouvait pas se passer de l’occasion de discuter avec son homologue Alphonse Munyantwari dans le but d’affiner des stratégies de capitalisation des atouts partagés ainsi que celles de la lutte contre les dangers communs.
Les deux gouverneurs ont largement discuté de la question du volcan dont le plan de contingence en vue de la préparation de l’éventuelle éruption volcanique, le plan d’évacuation ainsi que le plan de gestion des personnes et d’aide humanitaire. Des efforts des organisations internationales sont déjà consentis pour préparer la population des deux villes frontalières à recevoir positivement l’éruption volcanique qui pourrait intervenir dans les années futures.
La question du budget n’étant pas pertinente, le Gouverneur de la Province Rwandaise de l’Ouest, Alphonse Munyantwari estimes qu’avec la bonne planification qu’ils sont en train de faire avec son homologue, les deux Etats ainsi que leurs partenaires ne peuvent pas s’inquiéter du budget de prise en charge des conséquences de l’éventuelle éruption volcanique.
A en croire la population de Goma et de Gisenyi interrogée par lundihebdo.com, la rencontre entre les deux autorités renforce la confiance entre les populations de la RDC et du Rwanda qui vivaient jadis dans une relation de méfiance à cause des multiples guerres qui ont sévis la Région des Grands Lacs.

Input your search keywords and press Enter.