Thursday, July 2021

NORD-KIVU : SOUPÇONNÉS D’AVOIR OUVERT LA FRONTIÈRE A DE CLANDESTINS RWANDAIS, UN MILITAIRE ET UN POLICIER AUX ARRÊTS

Des militaires congolais sur un camp des ADF conquis dans le territoire de Beni. Photo droit tiers.

Par Frédéric Feruzi

Ce 25 mars, la société civile du territoire de Nyiragongo a lancé l’alerte sur cette pratique illégale à laquelle se seraient adonnés des éléments indisciplinés des forces de défense et de sécurité congolaises.

Mardi soir, le militaire a été le premier à se faire prendre par l’armée congolaise, rapporte la société civile du territoire de Nyiragongo. Elle explique que c’est un élément de l’opération Sokola 2, commis à la garde de la frontière avec le Rwanda voisin, au niveau du territoire de Nyiragongo, dans le nord de Goma. Le policier, un élément de l’unité de police de police(PP), a été arrêté ce jeudi matin.

Selon la société civile de Nyiragongo, les militaires font traverser des rwandais au Congo moyennant 7000 à 10 000 FC. Ces rwandais fuiraient des conditions de vie devenues plus difficiles dans leur pays qui est entré en confinement total pour deux semaines depuis dimanche passé. Certaines autres sources indiquent qu’il s’agit des commerçants qui viennent écouler leurs marchandises en cachette au Congo.

Un jour après la fermeture des frontières par le Rwanda, vendredi passé, une femme congolaise résidant à Gisenyi, ville rwandaise voisine de Goma, a témoigné au téléphone d’une baisse énorme des prix des produits champêtres, en raison de l’absence des commerçants congolais qui vont les acheter.

La crainte de la société civile de Nyiragongo

Les forces vives craignent la propagation du coronavirus au Nord-Kivu à travers les mouvements clandestins des rwandais, à la frontière. Des rumeurs ont circulé en début de la semaine qu’un cas de coronavirus a été enregistré à Gisenyi. Ce jeudi matin, l’éditeur du journal Jonction Magazine publiait sur son compte Facebook que des malades de Coronavirus sont hospitalisés dans la même ville rwandaise, voisine de la ville de Goma. Pour l’heure, le Rwanda a enregistré 41 cas du Covid 19, en près de deux semaines.

La société civile de Nyiragongo recommande des sanctions contre les militaires qui se mettent à prendre de l’argent pour faire traverser des clandestins rwandais. Elle encourage également le commandant de la 34ème région militaire à s’impliquer pour faire respecter la mesure du président Félix Tshisekedi qui a fermé les frontières de la RDC, face à la menace que fait peser le coronavirus sur le pays.

Contacté, ce jeudi matin, sur les allégations de la société civile du territoire de Nyiragongo, le porte-parole de l’armée congolaise au Nord-Kivu a promis de répondre dans la soirée. À 17h30, le major Guillaume Njike a repoussé le rendez-vous au vendredi matin.

Input your search keywords and press Enter.