Thursday, July 2021

Par Frédéric Feruzi

L’homme a été mis en avant par l’une des parties au conflit, le prenant pour le plus vaillant lors d’une altercation ce vendredi matin, rapporte une source de la société civile du territoire de Nyiragongo.

Le conflit a dégénéré ce vendredi à 4h, après avoir été relancé jeudi, explique la société civile du territoire de Nyiragongo. A l’origine, une limite entre deux parcelles que deux hommes issus d’une famille exerçant le pouvoir coutumier dans le groupement Kibumba, se disputent.

Selon le secrétaire de la société, Mr Masumbe, la dispute autour de la limite parcellaire n’est que la goutte qui est venue faire déborder le vase. Il explique que les deux hommes sont des chefs coutumiers qui se disputent le pouvoir depuis bien longtemps.

Hormis le mort, quelques blessés ont également été rapportés. La police est intervenue pour arrêter certains individus liés à l’altercation, fait savoir la société civile qui parle de deux personnes détenues à la prison centrale de Goma, après le mort rapporté à 8h, ce vendredi.

La société civile du territoire de Nyiragongo appelle le gouvernement à s’impliquer dans la résolution des conflits coutumiers qui tendent à se généraliser dans ce territoire du nord de Goma, avec le risque de faire plus de victimes, s’inquiète le secrétaire de la société de Nyiragongo.  

Input your search keywords and press Enter.