Thursday, October 2021

Par Frédéric Feruzi
Les victimes sont des motards voyageurs qui ont été embusqués sur le tronçon Kibirizi-Kise, dans la chefferie de Bwito, ce dimanche, au soir.
L’information est confirmée par diverses sources de la société civile. La synergie Tuteteye Haki Zetu (STHZ) précise que 4 motards sont tombés dans le piège d’hommes armés, c’était à 17h. Un journaliste basé à Kibirizi indique que les 3 blessés graves ont été touchés par balles, avant d’être internés à l’hôpital général de référence de Kibirizi.
La STHZ  est indignée. Elle parle d’une insécurité toujours grandissante dans le territoire de Rutshuru qui fait des populations la proie des porteurs d’armes.’’ La synergie Tuteteye Haki Zetu appelle le gouvernement congolais à prendre des mesures idoines pour imposer la paix dans le Rutshuru afin que la population jouisse pleinement de ses droits et libertés fondamentaux leur reconnus dans la constitution’’, déclare Pierre Katembo, l’un des porte-paroles de la STHZ.
La synergie Tuteteye Haki Zetu saisit l’occasion pour dénoncer de même des tueries systématiques au poste-frontière de Bunagana, dans l’Est du territoire de Rutshuru. ‘’Il ne se passe pas une semaine sans qu’on assiste à une tuerie d’une personne à l’intérieur de cette localité’’, fait observer Pierre Katembo.
Pour la synergie, la faute c’est en général à l’insuffisance des forces de sécurité. Elle invite le gouvernement non seulement à les renforcer mais encore à remplacer les troupes qui sont restées longtemps dans la région. En outre, la STHZ plaide pour la dotation des effectifs militaires et policiers en logistique pour plus d’efficacité dans les opérations Sokola2 qui y ont cour contre les groupes armés.

Input your search keywords and press Enter.