Tuesday, July 2021

Par Frédéric Feruzi
Lors d’un point de presse ce jeudi 22 avril à Goma, le ministre provincial de la santé du Nord-Kivu a expliqué les bienfaits de la vaccination à cette phase de la riposte contre la Covid-19 en RDC.
Le Nord-Kivu est en effet au stade actuel, la deuxième province qui notifie le plus de cas de Covid-19, après Kinshasa. 2339 cas ont été enregistrés jusqu’au 20 avril 2021 dans la région depuis la déclaration de la maladie à coronavirus en RDC, c’était il y’a un an.
Après Kinshasa, la province du Nord-Kivu vient de réceptionner ce mercredi un lot de 60 000 doses du vaccin astraZeneca.
AstraZeneca, plus de biens que de mal
La principale raison qui a poussé les autorités congolaises et leur partenaire l’OMS à opter pour le vaccin AstraZeneca, c’est son efficacité par rapport à ses concurrents sur le marché. Il ne présente pas autant de risques qu’on le pense, laisse entendre le ministre provincial de la santé.
‘’Notre pays a fait le choix pour dire que le vaccin a un bénéfice plus que les risques, alors il faut l’administrer malgré tout ce que vous voyez comme effet qui arrive parfois, et c’est un cas sur autant de millions ou trois sur quatre millions, on dit bon, on peut prendre ce risque-là, parce que le bénéfice est quand même important par rapport aux risques’’, explique Eugène Syaluta.
La vaccination est préventive, ajoute de son côté le docteur Hans Bateyi, coordonateur provincial du programme élargi de vaccination. ‘’Ça vient limiter les décès évitables, surtout dans cette cohorte des personnes qu’on va vacciner. On ne doit pas avoir des morts supplémentaires au moment où il y’a un produit’’, a-t-il expliqué.
Des mesures ont été prises pour palier tout cas de complications chez une personne qui a reçu le vaccin. ‘’Il y’a un médecin dans l’équipe de la vaccination qui se chargera d’évaluer d’éventuels effets secondaires. Nous formerons d’autres. Et toute victime d’effets secondaires sera pris en charge par le gouvernement’’, a expliqué le docteur Eugène Syaluta, ministre provincial de la santé.
Depuis le début de vaccination contre la Covid-19 en RDC, vendredi passé, quelques centaines de personnes ont reçu le vaccin, de chiffres officiels.

Input your search keywords and press Enter.